Kinésiologie

La kinésiologie est issue des recherches du Docteur GOODHEART qui a mis en évidence la relation entre les muscles, les organes et les méridiens d’acupuncture, ainsi que le lien entre le stress et le tonus musculaire. C’est une approche corporelle qui prend en compte l’aspect psycho-émotionnel.

En effet, si on ne limite sa compréhension qu’à l’aspect physique d’un problème, on néglige l’essentiel à savoir le cerveau centralisateur et gestionnaire d’informations. Corps et psyché sont comparables aux côtés face et pile d’une pièce de monnaie, la tranche représentant l’énergie qui relie l’ensemble. Si une pièce est voilée, il est difficile de la redresser en agissant sur un seul côté.

La kinésiologie offre la possibilité de retrouver l'équilibre perturbé par les différents stress de la vie et efface les blocages physiques et émotionnels engendrés par ceux ci.
Le principe est de traiter la cause d’un trouble en fonction de la personne. Remonter à cette cause sous-entend remonter au stress qui peut être oublié et enregistré inconsciemment dans le corps ou le psyché de l’individu. Cette somatisation conditionne tous les comportements physiques et émotionnels. La souffrance est l’un de ces comportements, et sa disparition, à ne pas confondre avec son déplacement, est possible.

Pour cela le kinésiologue utilise le test musculaire, qui malgré son nom permet de déterminer la qualité du verrouillage d’un muscle, et non la force musculaire générée par celui-ci. C’est un test indolore, non contraignant, qui se pratique sur des muscles sains. Il permet d’entrer en relation avec les systèmes structurels (os, muscles et organes), bio-chimiques (hormones, nutriments...) et psycho-émotionnels (émotions, mental, psychologique) de la personne et d’y détecter la cause des troubles et leurs antidotes. Le non-verrouillage musculaire démontre un déséquilibre auquel correspond un mal-être physique ou moral. Le tonus musculaire change en fonction des influences qui nous perturbent ou nous renforcent. Véritable boussole, le test dirige le praticien au cours de la séance afin de détecter ce qui est stressant et de supprimer les stress par différentes techniques.

Ainsi, en suivant des protocoles précis on peut :

  • Cibler avec précision la cause originelle du mal-être.
  • Choisir, parmi des centaines de techniques dont dispose le praticien, celle qui convient le mieux pour effacer les traces de stress.
  • Vérifier le changement enregistré par le système nerveux central.

Les corrections résultent d’une synergie de trois approches :

  • les équilibrations énergétiques sur les bases de la médecine chinoise
  • la coordination et synchronisation des hémisphères cérébraux droit et gauche par mouvement des membres
  • la suppression des stress par manoeuvres mettant en application des concepts de neuro-physiologie

Gérer ses émotions, c’est profiter de la découverte de la cause d’un problème en l’utilisant comme tremplin pour un changement positif de l’ensemble de sa vie. C’est un processus de développement personnel.